L’expulsion de l’ancien transfo occupé par de jeunes tchadiens est terminée – Rassemblement à venir

Depuis ce matin, à Bagnolet, dimanche 2 juin 2019, l’occupation de l’ex-Transfo par un collectif de jeunes tchadiens a été rendue publique.

  • L’expulsion s’est terminée vers 11h

    Une soixantaine de flics est arrivée vers 6h30 et a forcé rapidement la grille. Les occupants se sont réfugiés sur le toit puis mis à cheval sur les rebords. Des flics cordistes sont arrivés vers 9h30 et les ont attrapés un par un de façon super dangereuse. Les quelques pompiers présents avaient mis un truc gonflable, à 1 mètre des pointes en fer de 30cm du portail… 7-8 occupants sont sortis libres, les autres ont été embarqués

  • RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ LUNDI À 6H DU MATIN

    Malgré les preuves d’occupation depuis plus de 48 heures, il se pourrait que la police passe à l’offensive dans la matinée du lundi 3 juin. Le risque d’expulsion étant présent, rendez-vous ce lundi 3 juin à 6h du matin devant le 57 avenue de la République, à Bagnolet (métro Gallieni ou Robespierre), pour empêcher toute tentative d’expulsion.
    Un logement pour tou·te·s !
    Soyons nombreux·euses en solidarité !

  • Statu quo pour l’occupation à Bagnolet

    Les Tchadiens sont sur le toit. Les flics ne semblent pas vouloir rentrer dans le lieu pour l’instant. Vous pouvez passer y a des places à l’ombre pour les soutiens 😉

  • On a besoin de monde !

    Nous sommes une quarantaine dehors face à une quinzaine de condés attendant des renforts.

  • Solidarité !

    L’expulsion se prépare malgré les preuves d’occupation depuis plus de 48 heures !

  • Les flics sont devant le lieu, besoin de soutien !

    Il y a 20 flics, qui ont enlevé leur casque devant la chaleur (la météo avec nous) ont coupé les chaines qui maintenaient la porte d’entrée. Ils ont le LBD en main.
    Des soutiens sont à l’extérieur et gueulent ! On a besoin de plus de monde !

Situé au 57 avenue de la République à Bagnolet, le Transfo avait été squatté entre novembre 2012 et octobre 2014. Depuis près de cinq ans, il est resté vide et inoccupé.

Ce matin, un peu avant 6h30, des vigiles de sécurité privée ont tenté d’intervenir et ont appelé la police pour mettre fin à cette nouvelle occupation.

Au fil de la matinée, les flics ont tenté de persuader les occupants de quitter les lieux, en vain. Une partie des nouveaux occupants sont d’ailleurs montés sur le toit pour empêcher une expulsion.

Depuis 11h, un rassemblement est en cours au 57 avenue de la République en solidarité avec l’occupation de l’ex-Transfo. Soyons nombreux-euses !

[Publié initialement sur Squat.net le 2 juin 2019.]

Tagués avec : , , ,